La comète ISON arrive !

le 03/11/2013 à 21h04min par Valentin G.

La comète ISON est annoncée depuis plus d'un an comme la comète du siècle. L'heure de sa rencontre avec le Soleil approche et les astronomes amateurs croisent les doigts en espérant que le spectacle sera à la hauteur, ce qui n'est pas l'avis de tous les scientifiques...

La comète ISON arrive !

La comète approche. Filant à 80 000 km/h, la comète ISON s'approche de plus en plus du Soleil. Le 1er octobre dernier, elle n'est passée qu'à 11 millions de kilomètres de Mars, et elle continue de s'approcher, jusqu'au 28 novembre où elle devrait arriver au périhéliePoint de l'orbite d'une planète ou d'une comète où la distance au Soleil est la plus courte, c'est à dire à son point le plus proche du Soleil.

Un passage dangereux. La question cruciale qui se pose sur la comète ISON est la suivante : va-t-elle survivre à son passage près de notre étoileEnorme boule d'hydrogène et d'hélium en fusion. Sa température de surface peut atteindre 40 000 degrés. Le Soleil est notre étoile. ? Pour répondre, beaucoup de paramètres encore inconnus entrent en compte : la masse, la densité, la taille etc... Une seule chose est sûre, la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. s'approchera de notre astre à 1,17 millions de kilomètres et devrait selon l'IMCCE subir une température de l'ordre de 2700 °C.

Les prévisions divergentes. Pour certains, la comète devrait se disloquer et se désintégrer à son passage près du Soleil. C'est le cas de Ignacio Ferrin, astrophysicien à l'université d'Antioquia à Medellin (Colombie) : "Cette désintégration aura lieu avant qu'elle atteigne le périhélie", a-t-il dit à l'AFP. Pour lui, la signature lumineuse de la comète indique clairement que la comète est sur le point de se fragmenter.

Un espoir de la voir ? Pour certains chercheurs américains de la NASA, cela ne fait aucun doute que la comète C/2012 S1 ISON devrait "très vraisemblablement survivre à sa rencontre avec le Soleil". Pour eux, peu importe la taille de la comète, elle est bien assez grosse pour ne pas fondre totalement. Le diamètre d'ISON est estimé entre un et quatre kilomètres.

Attendre et espérer. "On ne sait absolument pas ce qui va se passer à son passage au périhélie (...) Il y a eu beaucoup de mesures faites mais pas forcément confirmées, c'est un peu pile ou face", tempère Patrick Rocher, astronome à l'IMCCE. Pour lui "le seul moyen, c'est d'attendre et d'observer. Patience! On sera fixé début décembre, même sans doute avant".

Espérons que la pseudo-star soit visible pour Noël, la comète devrait passer au plus proche de la Terre le 26 décembre.



Voir aussi : ISON en 2013 : la comète du millénaire ?

Sources :
La comète ISON sera-t-elle visible à l'oeil nu pour Noël ? - Science et Avenir
La comète ISON : que l'observation commence ! - Splendeurs du ciel profond
ISON comet - NASA



le 03/11/2013 à 21h04min par Valentin G.



Précédentes actualités

Commentaires






Votre adresse e-mail ne sera pas publiée