La comète de Halley


Article La comète de Halley - Univers - Astronomie
Par WEBMASTER, le 25/08/2011 dans Système solaire | 81566 | 0 |
L'apparition dans le ciel de cette splendide comète est répertoriée depuis des siècles. Mais c'est seulement depuis son dernier passage en 1986 qu'on en sait plus sur cette exotique du système solaire.



La comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. de Halley est une des comètes les plus connues du grand public. Son passage spectaculaire en 1910 a longtemps marqué les esprits.

Histoire de la comète


Découverte de la comète


En 1705, l'astronome anglais Edmond Halley annonça que les comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards.s qui étaient apparus en 1531, 1607 et 1682 n'étaient en fait qu'une seule et même comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards.. Il prédit, grâce aux lois de Newton, son retour en 1759. La comète revint effectivement en 1758 avec quelques mois d'avance, 16 ans après sa mort. La comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. fut baptisée en son honneur, même si à présent, les comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards.s sont baptisées au nom de leur découvreur.

Image Univers Astronomie : La comète de Halley
Portrait du célèbre astronome
anglais Edmond Halley, découvreur
de la comète de Halley


Ce triomphe du défunt astronome a permit d’asseoir définitivement les lois de la mécanique newtonienne.

Passages célèbres


L'apparition la plus célèbre de la comète de Halley fut sans nul doute lors de la bataille de Hastings en 1066, qui marqua l'invasion de l'Angleterre par les Normands. Ce célèbre évènement est représenté sur la 32e scène de la célèbre tapisserie de Bayeux. Cet apparition à la veille de la bataille fut interprétée comme un mauvais présage. La défaite anglaise qui s'ensuivit leur donna amplement raison.

Image Univers Astronomie : La comète de Halley
Apparition de la comète sur la 32e scène
de la tapisserie de Bayeux. L'inscription
latine isti mirant stella signifie
"ils regardent l'étoile"


Plus récemment, les dernières apparitions datent de 1910, qui fut un spectacle impressionnant et hiver 1986 où plusieurs sondes rendirent visites à la comète. La sonde Giotto permit d'obtenir des clichés impressionnants sur le noyau cométaire et d'en savoir plus sur ces étranges astres du système solaire.

Image Univers Astronomie : La comète de Halley
Vue d'artiste de la sonde Giotto à la rencontre de la
comète de Halley


Le prédiction précise du prochain passage de la comète est difficile car celle-ci subit l'influence gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers.nelle des géantes du système solaire qui peuvent lui faire radicalement changer sa trajectoire. Toutefois, avec les données recueillies, les astronomes estiment que la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. reviendra en 2061 à proximité de la Terre.

Caractéristiques


Orbite de la comète


La période de révolution de la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. varie autour de 76 ans. Avec une périhéliePoint de l'orbite d'une planète ou d'une comète où la distance au Soleil est la plus courte située à 88 millions de kilomètres du Soleil et une aphélie située à 5 240 millions de kilomètres, son orbite est extrêmement allongée. La comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. tourne en sens rétrograde (d'est en ouest) et est inclinée de 18° sur le plan de l'écliptique. C'est seulement lorsque la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. se situe à moins de 200 millions de kilomètres que nous pouvons commencer à la voir sur Terre.

Avec toutes ces caractéristiques, les astronomes pensent qu'elle proviendrait du grand réservoir, situé au confins du système solaire appelé Nuage de Oort. Toutefois, les comètes qui proviennent de ce réservoir ont toute une période supérieure à 200 ans. Or la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. de Halley à une période de 76 ans. Cette anomalie pourrait s'expliquer par les perturbations gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers.nelles des géantes qui auraient raccourcies son orbite.

Un noyau sombre


Avec un albédo de seulement 3%, la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. de Halley est encore plus sombre que le charbon. Grâce à la sonde Giotto, les astronomes se sont vus étonnés par la noirceur de l'astre si brillant lors de son apparition. Cet albédoMesure de grandeur qui caractérise la proportion d'énergie lumineuse diffusée ou réfléchie par un objet éclairé. fait de la comète de Halley un des astres les plus sombres du système solaire.

Image Univers Astronomie : La comète de Halley
La comète de Halley prise par la sonde Giotto en 1986


Une densité faible


La densité du noyau cométaire de la comète de Halley est beaucoup plus faible qu'on ne le pensait jusqu'alors : 0,1 mg/cm3. Il faut donc s'imaginer une mousse poreuse faite de glace d'eau, de neige carbonique et d'hydrocarbures plutôt que d'un bloc de glace. Les astronomes ont en effet estimé la masse de cet astre comprise seulement entre 20 et 100 milliards de tonnes. La comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards., à chaque passage, perd environ 0,1% de sa masse ce qui représente quelques 100 milliards de kilos ! On a estimé que les geysers glacés de la comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards. de Halley expulsaient lors de leur maximum d'activité près de 30 000 litres d'eau par seconde !

Fiche technique de la comète


Dimensions du noyau : 16 * 8 * 7 km
Masse du noyau : environ 100 milliards de tonnes
Densité moyenne du noyau : entre 0,1 et 0,25 g/cm3
Composition du noyau : glace d'eau, neige carbonique (glace de monoxyde de carbone), hydrocarbures
Période de rotation : 52 heures
Périhélie : 88 millions de kilomètres (0,59 distance Terre/Soleil)
Aphélie : 5240 millions de kilomètres (35 fois distance Terre/Soleil)
Période de révolution : 76,09 ans
Inclinaison de l'orbite (sur l'écliptique) : -18° (sens rétrograde)
Demi-grand axe : 17,9 UAUnité Astronomique : mesure de distance astronomique. (2 685 millions de kilomètres)



Quand reviendra la comète de Halley ? La comète de Halley passe près du Soleil tous les 76 ans environ. Son dernier passage remonte à 1986 ce qui devrait la ramener dans les parages de la Terre vers 2061.

La comète de Halley pourrait-elle être l'étoile de Béthléem, citée dans le nouveau testament, pour la naissance du Christ? L'étoile de Béthléem citée dans le nouveau testament pourrait bien être une comète mais il est très peu probable que ce soit la comète de Halley. En effet elle est passée 66 ans avant la naissance du Christ (mention dans des écrits chinois) et une dizaine d'années après. De plus, on sait que la comète a une période de 76,09 ans, ce qui rend impossible ce passage à cette période. Enfin, les écrits de l'époque restent très vagues et on ne peut même pas être sûr que la comète de Halley était déjà visible à l'époque. La mention de cette comète dans le tableau "l'Adoration des Mages" ne repose sur aucune preuve scientifique. Savoir quelle était la nature de l'étoile de Bethléem sera difficile à trouver vu le peu d'informations scientifiques et astronomiques concrètes que l'on a de l'époque.

Est-il possible que le passage d'une comete soit visible plusieurs jours de suite ? Oui le passage d'une comète peut être visible plusieurs jours, voire plusieurs mois de suite. Lorsqu'une grande comète passe à proximité de la Terre, il est presque impossible de la louper dans le ciel. La comète de Hale-Bopp est par exemple restée visible 17 mois et demi ! La comète de Halley quant à elle est reste visible entre 8 et 10 semaines.

En 1910 certains scientifiques croyaient que la comète de Halley allait s,écraser sur terre et que la fin du monde était arrivé. Savons-nous à quelle distance de la terre la comète est-elle passé (à son plus près) et si cette fois était la plus rapproché jamais enregistré? En 2e partie, savons-nous à quelle distance elle sera de la terre à son prochain passage? pouvons-nous prédire s'il y a une possibilité de collision dans les prochains passages prévisibles? Merci pour vos réponses. Bonne journée Les prédictions de trajectoire des comètes sont assez difficiles pour deux raisons : elles subissent lors de leur voyage dans le système solaire de nombreuses perturbations gravitationnelles dues aux planètes qui peuvent radicalement changer leur trajectoire, de plus elles ont des périodes très grandes (plusieurs dizaines voire centaines d'années) et le temps pour les étudier est très court. La trajectoire de la comète de Halley est toutefois assez bien décrite.

Même si le passage de 1910 a été spectaculaire, il semblerait que la comète de Halley soit arrivée au plus proche de la Terre lors de son passage de 837 (seulement 3 millions de kilomètres soit environ 8 fois la distance Terre/Lune).

Pour son prochain passage prévu en 2061, nous savons relativement peu de choses pour les raisons citées ci-dessus. Il est probable qu'elle s'approche assez près de la Terre mais les risques d'une collision avec elle sont quasi-nuls.

Il est vrai qu'il est tentant de rapprocher des phénomènes aussi impressionnants que les comètes à la fin du monde (comme on le fait depuis la nuit des temps) mais nous risquons peu de choses de ces corps célestes qui restent quand même très rares dans les alentours de la Terre.

Quelle est la magnitude maximum atteinte par la comète de Halley lors de son passage de 1986 ? En 1986 la comète de Halley a "seulement" atteint une magnitude de +2,1 ce qui est moyen comparé à d'autres passages qui ont marqué l'histoire (-3.5 en 837).

bonjour. Si je conçois que le soleil puisses forcer une comète à faire un demi tour lors de son passage à sa proximité, je ne comprends pas ce qui permet à la comète de faire la même opération sans un autre astre de renvoi. Comment trouves t elle l'énergie nécessaire à son deuxième demi tour loin de notre soleil ? Tout se trouve dans les lois de la mécanique stellaire de Kepler (cf article du site). Une orbite n'est pas nécessairement circulaire et peut être en forme d'ellipse, ce qui est le cas pour tous les corps mais de manière plus ou moins marquée (un cercle est une ellipse). Les équations de Kepler et de Newton permettent de comprendre que le soleil exerce une force attractive sur tout astre et que cette force est d'autant plus forte qu'on se rapproche du Soleil. Néanmoins, à de grandes distances, la faiblesse de cette force se manifeste par une réduction de la vitesse de l'astre. En fait tout se passe comme si à l'approche du Soleil, la comète prenait énormément de vitesse. En s'éloignant à cette grande vitesse, la comète perd peu à peu l'énergie accumulée et finit par faire demi tour quand la force de gravitation devient plus forte.
Au niveau énergétique vous vous trompez: il faudrait fournir de l'énergie à la comète pour que celle ci soit éjectée de son orbite puisque le Soleil tend irrémédiablement à attirer les corps vers lui.

Une question sur La comète de Halley ?

E-mail?Lorsque nous aurons répondu à votre question, nous vous enverrons un e-mail
Question
Temps de réponse moyen : 19j 22h 31min
-->

Aucun commentaire






* Votre adresse e-mail ne sera pas publiée