Le Système Solaire


Article Le Système Solaire - Univers - Astronomie
Par WEBMASTER, le 29/10/2010 dans Système solaire | 30588 | 1 |
Le système solaire est un système composé d'une étoile, le Soleil et des 8 planètes gravitant autour (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune). Mais le système solaire contient bien d'autres membres.



Le système solaire est un système composé d'une étoile, le Soleil et des 8 planètes gravitant autour (Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune). Mais le système solaire contient bien d'autres membres (comètes, astéroïdeCaillou plus ou moins gros qui flotte dans l'espace autour du Soleil.s etc...).

Naissance du système Solaire


Nous sommes il y a environ 5 milliards d'années dans un nuage de gaz et de poussières comme il en existe des centaines dans la Voie Lactée. Ce nuage de gaz de forme indéfinie est pourtant l'état primitif de notre système solaire actuel.

Celui ci aurait pu rester sous cette forme si un évènement n'avait pas déclenché sa brutale contraction. Cet évènement pourrait très bien être l'onde de choc engendrée par une supernovaEtoile supergéante en fin de vie qui après avoir consumé tout son gaz s’effondre sur elle-même jusqu'à exploser de façon très violente. non lointaine.

Notre nuage commence donc à s'effondrer sur lui-même et à former un renflement en son milieu plus dense et donc plus chaud. La température augmente jusqu'à atteindre 10 000 000 de degrés. C'est à partir de ce moment là que les atomes d'hydrogène peuvent commencer à former ce que l'on appelle la fusion nucléaire.
Le Soleil est né et commence à briller.
Néanmoins, toute la matière présente dans le nuage primitif ne s'est pas condensé pour former l'étoile. La matière restante, va commencer à tourner sous l'effet de la gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers. de la protoétoile. Les grains de poussières commencent à s'agglomérer pour former des formes de plus en plus massives. Lorsque les astéroïdes commencent à atteindre des tailles de plusieurs kilomètres, ils s'attirent sous l'effet de leur propre gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers.. Ainsi les planètes sont nées.

Image Univers Astronomie : Le Système Solaire
Schéma formation du système solaire



Structure actuelle


Le système solaire est l'ensemble des 9 planètes et de tous les astres qui sont retenues par la force gravitationnelle du Soleil.

Planètes


Les planètes viennent dans l'ordre suivant en partant du Soleil :
Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.
Je rappelle pour ceux qui pensent que j'ai oublié Pluton que celle-ci s'est vue déchue de son rang de planète sur décision de l'UAI.
On peut séparer ces planètes en deux groupes :
- Les planètes inférieures sont toutes les planètes situées entre la Terre et le Soleil. Ces planètes peuvent donc passer devant lui, phénomène appelé transit. On compte donc Mercure et Vénus dans ce groupe.
- Les planètes supérieures sont les planètes qui se trouvent après la Terre. C'est à dire Mars, Jupiter, Saturne, Uranus et Neptune.

Les comètes


Les comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards.s sont des astres qui se comptent par milliards dans le système Solaire. Il ne concentre que une toute petite masse. Plus d'informations, voir comète.

Les astéroides


Les asteroïdes sont également très nombreux et la ceinture située entre Mars et Jupiter en contient des millions. Certains se baladent également mais sont peu nombreux.

Masse du système solaire


Le système Solaire aurait une masse équivalente à environ 301 000 masses terrestres. La répartition s'effectue dans les proportions suivantes :

Soleil : 99,8 %
Planètes : 0,135 %
Comètes, Astéroïdes : 0,065 %

Notons également que Jupiter et Saturne contiennent plus 90 % de la masse des planètes à elles seules.

Volume


Le système solaire est un peu difficile à s'imaginer dans les bonnes proportions. Pour se donner une idée des volumes des planètes entre elles, voici un schéma à l'echelle des planètes. Les distances entre elles ne sont pas respectées.

Image Univers Astronomie : Le Système Solaire
De gauche à droite : Soleil, Mercure, Vénus, Terre,
Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune, Pluton



Enfin pour se donner une idée des distances qui séparent les planètes, si on rabaissait le Soleil à l'état de pastéque. En gardant les proportions, la Terre serait quasiment collée au Soleil alors que la planète naine Pluton serait éloignée de 15 km.

Découverte des planètes


Depuis l'Antiquité le ciel est observé. Grâce à leur grande attention, nos ancêtres ont décelé que certains astres du ciel ne se déplaçaient pas à la même vitesse sur la voûte terrestre. Ainsi, ils ont pu déceler les planètes des autres étoiles.
L'etymologie s'explique car le mot planète vient de latin planeta tiré lui-même du grec planêtês qui signifie "errant". Pour eux, étaient planètes toute astre errant par rapport aux étoiles fixes.
Les grecs connaissaient ainsi 7 planètes : le Soleil, la Lune, Mercure, Mars, Jupiter, Vénus et Saturne. Nous savons à présent que la lune est notre satellite et que le Soleil est notre étoile.
Ces planètes sont encore visibles à l'oeil nu même si Mercure est difficilement observable sans instruments, preuve de la grande attention de nos ancêtres.

Depuis lors, deux planètes ont été identifiées comme telle. Uranus fut découverte le 13 mars 1781 par William Herschell. Neptune sera découverte encore plus tard.

Prédictions


On se demande bien se que pourrait devenir notre système Solaire dans quelques millions d'années. Allons nous être éjecté de notre orbite et partir explorer le fin fond du cosmos ? Les probabilités sont infimes, mais le chaos qui règne dans le système solaire empêche d'exclure cette hypothèse.
Mais qu'est-ce que le chaos ?
On qualifie de "chaotique" un système dont on ne peut prédire à long terme son avenir car la moindre perturbation ou modification des conditions initiales peut engendrer des résultats totalement différents. Pour connaître l'avenir de notre système Solaire, il faudrait connaître avec une précision extrême tous les facteurs (distances au centimètres près, masse au grammes près) et connaître tous les astres du système pour pouvoir avoir une prédiction à peu près plausible du destin de notre système Solaire. Bien évidemment, ceci est impossible avec les moyens actuels.
On se résout donc à se dire que tout ira pour le mieux, et que dans quelques millions d'années, les conditions seront restées les mêmes.



Quelle est la différence entre les points de Lagrange et la limite de Roche ? Ces deux principes sont des notions différentes. Les points de Lagrange sont des lieux où l'attraction de deux corps se compensent exactement. Pour chaque système à deux corps, il y a cinq points de Lagrange (L1 à L5). Ainsi, si dans le système Terre/Lune on plaçait un objet sur un des points de Lagrange, ce dernier resterait immobile.
La limite de Roche est une altitude au deçà de laquelle les satellites naturels d'un corps se désintègrent. Si, par exemple, la Lune se rapprochait à moins de 18 000 km du centre de la Terre, elle finirait en morceaux. La limite de roche dépend des deux corps du système.

Une question sur Le Système Solaire ?

E-mail?Lorsque nous aurons répondu à votre question, nous vous enverrons un e-mail
Question
Temps de réponse moyen : 19j 22h 31min
-->

1 commentaire






* Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
par yo52 le 02/08/2013 13h23

le systeme solaire c est ma passion.

Articles en rapport avec Le Système Solaire

« Les Comètes↵ Retour au sommaireRetour en haut ↑Les trous noirs »