Les trous noirs


Article Les trous noirs - Univers - Astronomie
Par WEBMASTER, le 02/11/2010 dans Univers et galaxies | 13221 | 5 |
Les trous noirs sont des objets cosmiques encore très méconnus. Ils sont souvent assimilés à un aspirateur. Leur intérêt astrophysique pour la découverte d'ondes gravitationnelles ou autre est considérable.



Les trous noirs sont des objets cosmiques tellement denses que leur gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers. empêche toute forme de rayonnement ou de matière de sortir. Ils sont prévus par la théorie de la relativité généralisée de Einstein.

Présentation


Pour définir un trou noir, il faut savoir que ceux-ci sont des astres extrêmement denses et qui ont une vitesse de libération supérieure à celle de la lumière. Or, on ne peut pas aller plus vite que la lumière. Ainsi, même à la vitesse de la lumière, on ne peut pas sortir de l'attraction d'un trou noir. La vitesse de libérationLa vitesse de libération est la vitesse minimale que doit atteindre un objet pour être totalement libéré de l'attraction d'un astre. La vitesse de libération de la Terre est de 11,18 km/s est la vitesse que doit atteindre un objet pour être libéré de l'attraction d'un autre astre. Par exemple, la vitesse de libérationLa vitesse de libération est la vitesse minimale que doit atteindre un objet pour être totalement libéré de l'attraction d'un astre. La vitesse de libération de la Terre est de 11,18 km/s sur Terre est de 11,2 km/s.
La forme d'un trou noir n'est pas comme l'indique son nom en forme de trou. C'est plutôt dans un point de vue à trois dimensions une sphère. Cette sphère est délimitée par l'horizon des évènements qui est la limite à partir de laquelle on ne peut plus échapper à la force d'attraction. La matière, avant d'être definitivement happée par le trou noir, tourne dans un anneau appelé disque d'accrétion et où la matière y est chauffée à des températures extrêmes. Ce disque d'accrétion est détectable dans les rayonnements X.
Le point où la masse du trou noir est concentrée est appelé singularité gravitationnelle.

Image Univers Astronomie : Les trous noirs
Exemple d'une représentation artistique
erronnée d'un trou noir. Le trou noir est
une sphère et non un trou comme son nom l'indique



Enfin, il faut savoir que le trou noir n'est pas comme on pourrait le penser un aspirateur irréversible car il n'exerce pas plus d'attraction que n'importe quel autre astre. Ainsi, si on remplaçait le Soleil par un trou noir de même masse que le Soleil, les orbites des planètes se trouveraient inchangées.

Différents types


En fonction de leur masse, on distingue quatre types de trous noirs.

A la suite de l'explosion en supernova d'une étoile, un trou noir peut apparaître. C'est un trou noir stellaire. Ceux-ci ont une masse d'au moins quelques masses solaires. Ce type de trou noir ne fait que quelques kilomètres de diamètre. Leur formation peut engendrer des ondes gravitationnelles (prévues par la relativité générale).

Image Univers Astronomie : Les trous noirs
Vue d'artiste de la mort d'une étoile dans un trou noir.
Celle-ci se désagrégerait avant que sont gaz ne soit
complétement aspiré par le trou noir. Crédit : ESA/S. Komossa



On rencontre dans le cosmos des trous noirs qui peuvent atteindre des milliards de masse solaire. On parle de trou noir supermassif. Ce type de trou noir se trouve au centre de certaines galaxies. Aujourd'hui, les astrophysiciens ont démontré qu'au coeur de notre galaxieRassemblement d'étoiles, de nuages de gaz et de poussière au sein d'un groupe., se trouve un trou noir supermassifTrou noir dont la masse équivaut à plusieurs millions de fois celle du Soleil. Il y en a un au milieu de la Voie Lactée. Ces derniers sont souvent très petit : diamètre de l'orbite terrestre. appelé Sagitarius A*.

Entre ces deux ordres de grandeur, certains astrophysiciens pensent qu'il pourrait exister des trous noirs qui auraient une masse de 100 à 10 000 masses solaires. Ce sont les trous noirs intermédiares. Néanmoins leur existence n'a toujours pas été prouvée ni observée.

Enfin une dernière classe théorique de trous noirs pourrait exister. Ce sont les trous noirs primordiaux. Ceux-ci bien plus petit, posséderait le dixième d'une masse solaire. Ils sont appelées primordiaux car ils se seraient formés au début de l'Univers.

Observation des trous noirs


Comme les trous noirs n'émettent eux-mêmes aucun rayonnement dans aucune longueur d'onde. On ne peut pas les observer directement. Mais on peut deviner leur existence à cause de différents phénomènes qu'ils induisent sur leur environnement.
Ainsi le mouvement très rapide de certaines étoiles au centre de la Voie Lactée a permis de deviner un objet cosmique de très forte masse concentré dans un rayon très petit. Les astronomes en ont déduit la présence d'un trou noir.
Lors de leur formation, certains trous noirs naissent dans un sursaut de rayons gamma. Ce genre de sursaut peut donc être détecté et interprété comme la naissance d'un trou noir.

Le trou noir de Kerr


Parmis les quatres types de trous noirs existant, seule le trou noir de Kerr possède des caractéristiques qui rendent possibles son apparation. Le trou noir de Kerr est en mouvement sur lui-même et absorbe la matière au moyen d'un disque d'accrétion. Il possède une charge électrique neutre. Il représente un interêt astrophysique considérable.

Théories et spéculations


Des théories prévoient qu'à l'autre bout d'un trou noir il existerait une fontaine blanche d'ou jaillirait toute la matière et la lumière absorbée. Le trou noir et la fontaine blanche seraient tous deux reliés par un trou de ver.

Image Univers Astronomie : Les trous noirs
Schématisation d'un trou de ver


Le trou de Ver (pont Einstein-Rosen)


Le trou de ver est un héritage de la relativité générale de Einstein. Selon cette théorie, l'espace temps est courbe car il est creusé par les masses qu'il contient. Si on compare l'espace temps à une pomme. On imagine que le trou de ver permet de relier deux points de sa surface en passant par l'intérieur. Cette théorie très spéculative rendrait possible les voyages dans l'espace intersidéral et les voyages dans le temps.

Image Univers Astronomie : Les trous noirs
Albert Einstein, père de la relativité générale et un des plus
grands savants de l'Histoire.



Un trou noir pourrait-il engloutir la Terre ? Il n'y a pratiquement aucune chance pour que les trous noirs engloutissent la Terre. Le plus proche se trouve à plus de 1600 années-lumière ce qui est bien trop loin pour craindre un des ses effets sur nous.

Qu'est-ce qu'un trou de ver ? Les trous de vers sont des objets hypothétiques hérités de la relativité générale. Ce sont des tunnels spatio-temporels qui formeraient un raccourci entre deux points éloignés de l'univers.

Une question sur Les trous noirs ?

E-mail?Lorsque nous aurons répondu à votre question, nous vous enverrons un e-mail
Question
Temps de réponse moyen : 19j 22h 31min
-->

5 commentaires






* Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
par Jasmin13200 le 26/10/2017 07h16

Merci pour ces explications réglées à notre niveau neuronal ! La vie est un véritable mystère et les trous noirs en font partie, nos chers astrophysiciens cherchent la réponse à leur questionnement mais ici-bas, le temps est compté, dans le domaine quantique tout est planifié, organisé, une réelle stratégie et le meilleur des stratagème mystérieux pour nos si petites connexions neuronales qui pourraient éventuellement se connecter plus loin.. se décoller du matériel et se connecter à la pensée universelle, au câble de notre Créateur détenteur de la Vérité Unique!!! L'homme devra attendre une éternité avant de tout comprendre, il est là pour réfléchir au sens de la vie!!! Bonne continuation, nous aurons bientôt la réponse sur notre questionnement sur le trou noir et bien d'autres éléments cosmique! bravo à vous tous pour nous aider à si bien comprendre une minime parcelle de l'Univers..

par Jérôme le 02/04/2017 20h32

Bonjour,

Voilà les trous noir ont apparemment une densité vraiment très élevé..
Est-ce qu'on a pu déterminer de quelle matière elles sont constituées? Ou as-t'on une idée a propos?
Cordialement smiley

par Europa le 22/11/2014 21h32

very intersting and easy to understand, please continue

par yo52 le 03/08/2013 10h58

i love you !

par Pseudo le 06/08/2011 14h43

How could any of this be bteter stated? It couldn't.

« Le Système Solaire↵ Retour au sommaireRetour en haut ↑Les Ovnis »