Lois de Kepler


Article Lois de Kepler - Univers - Astronomie
Par WEBMASTER, le 01/11/2011 dans Physique - Théorie | 31035 | 0 |
Les trois lois de Kepler décrivent le mouvement de tous les objets du système solaire. Elles ont plus tard servi à Newton pour sa théorie de la gravitation.



Alliant génie mathématique et ténacité, Johannes Kepler a établi trois lois universelles qui transformèrent l'astronomie et jetèrent les bases de la gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers.. Ses lois encore utilisées aujourd'hui décrivent le mouvement des planètes autour du Soleil.

Histoire de Johannes Kepler


Johannes Kepler naquit le 27 décembre 1571 à Weil der Stadt dans le Wurtemberg et s'interessa dès son plus jeune à l'astronomie. Il entre en 1589 à l'université de Tubingen où il étudiera entre autres la physique, l'astronomie et la théologie. C'est durant cette période qu'il étudiera le système héliocentrique de Copernic et deviendra un de ces partisans convaincu. En 1594, il quitte son université de Tübingen après avoir accepté un poste de professeur de mathématiques à l'école protestante de Graz. Durant ces années où il enseigna, il publia une théorie cosmologique dans un ouvrage intitulé Mysterium Cosmographicum (les Mystères du Cosmos). En 1600, il devient l'assistant de l'astronome danois Tycho Brahé dans son observatoire près de Prague. A la mort de Brahé en 1601, Kepler prit sa succession comme mathématicien impérial et astronome à la cour de Rodolphe II, Saint Empereur romain. Il a pour rôle de préparer l'horoscope de l'empereur. En étudiant les tables astronomiques très précises de son prédécesseur, Kepler réussit à trouver ses deux premières lois qu'il publiera dans son Astronomia Nova en 1609. Ce n'est qu'en 1619 qu'il publiera sa troisième loi dans son second ouvrage intitulé Harmonices Mundi. Il finira ses jours le 15 novembre 1630 à Ratisbonne en Bavière. Kepler est toujours connu pour ses trois grandes lois relatives aux orbites des planètes et jeta les bases pour la théorie de la gravitation universelle de Newton.

Image Univers Astronomie : Lois de Kepler
Portrait de Johannes Kepler


Enoncé des lois de Kepler


Keplet vivait à une époque où la différence entre l'astronomie et l'astrologie n'est pas encore faite. Toutefois, grâce à son génie mathématiques et sa grande ténacité, il réussit à établir trois lois qui décrivent les orbites des planètes autour du Soleil. Les historiens s'accordent souvent à dire qu'il fut le premier à utiliser une méthode scientifique rigoureuse pour expliquer ses théories. Toutefois, il découvrit ces lois empiriquement et ne fut pas capable de les démontrer.

Loi des orbites


La première loi de Kepler dit que les planètes suivent des orbites elliptiques et dont le Soleil occupe l'un des deux foyers. Cette loi s'applique à tous les corps et est universelle. Elle décrit aussi bien le mouvement des planètes autour du Soleil, que celle d'une étoile autour du centre de sa galaxie. Souvent, les orbites des planètes sont peu excentriques voir même presque circulaires. Parcontre, l'orbite de certains objets comme les comèteBloc de neige "sale" qui orbite autour du Soleil et s'illumine lorsqu'il s'en approche. On pense que a l'extrémité du système solaire il y aurait un grand endroit qui en contiendrait des milliards.s est souvent très excentrique (donc très aplaties). Cette loi est parue en 1609 dans l'ouvrage Astronomia Nova.

Image Univers Astronomie : Lois de Kepler
F et F' sont les foyers de l'ellipse
AB est le grand axe
AO = BO sont les demi-grand-axes
Le Soleil est situé sur F ou sur F'


Loi des aires


La seconde loi de Kepler dit : "Quand une planète parcourt son orbite, le rayon Soleil-planète balaie des aires égaux en des intervalles de temps égaux". Cette loi décrit donc la vitesse avec laquelle se déplace une planète sur son orbite. Les orbites étant elliptiques, pour balayer une aire donnée, il faut qu'elle parcourt une distance plus grande quand elle est proche du Soleil et plus petite quand elle en est loin. Cette loi lie donc vitesse et distance au Soleil. Kepler ne s'en est pas rendu compte mais cela est du à la gravitation qui accelère la planète d'autant plus qu'elle est proche du Soleil. Pour mieux comprendre voici un schéma :

Image Univers Astronomie : Lois de Kepler



Ici, les aires parcourues A et B sont égaux et les distances d(P1;P2) et d(P3;P4) ne sont pas égales. Or la loi seconde loi de Kepler dit que si les aires sont égaux, alors le temps mis par la planète pour parcourir les deux positions sont également égaux. De ce fait, la planète a du parcourir une plus grande distance entre P1 et P2 qu'entre P3 et P4 en un même laps de temps. C'est donc que la planète s'est déplacée plus vite entre P1 et P2 et plus lentement entre P3 et P4.

Loi des périodes


La troisième loi de Kepler dit : "Le carré de la période de révolution est proportionnel au cube de la distance au Soleil". Plus grande est l'ellipse, plus longue sera la période. Les planètes les plus éloignées se déplacent plus lentement que les plus proches. Mercure parcourt son orbite en 80 jours, à la même vitesse, Jupiter parcourerait son orbite en 3,5 années terrestres alors qu'en réalité il lui en faut 12 !

Image Univers Astronomie : Lois de Kepler


Dans cette formule, si T est la période en secondes et a la distance au Soleil en mètres (demi grand axe), alors k est en Image Univers Astronomie : Lois de Kepler. Pour toutes les planètes du système solaire, ce rapport est constant. Une particularité de la loi de Kepler, si on utilise en unité pour la période des années et en unité pour la distance au Soleil des unités astronomiques on obtient 1 comme coefficient de proportionalité. En connaissant donc la valeur de k et la période de révolution d'une planète, on peut calculer sa distance au Soleil (demi-grand-axe).

Exemple : On sait que la comète de Halley revient près de la Terre tous les 76 ans environ. On déduit donc que :

Image Univers Astronomie : Lois de Kepler
Image Univers Astronomie : Lois de Kepler
Image Univers Astronomie : Lois de Kepler

A partir de la période de la comète, on en a déduit son demi-grand-axe qui fait 17,9 UAUnité Astronomique : mesure de distance astronomique..

Newton comprit plus tard que le coefficient constant k pour toutes les planètes dépend de l'astre attracteur :
k = 4Image Univers Astronomie : Lois de Kepler²/G(M+m)
Ce qui donne la formule suivante :
T²/a3 = 4Image Univers Astronomie : Lois de Kepler²/G(M+m)

T est la période de révolution de la planète en secondes
a est le demi-grand-axe de la trajectoire de la planète en mètres
G est la constante de gravitation universelle G = 6,673.10-11 m3.kg-1.s-2
M la masse de l'astre attracteur (ici le Soleil) en kilogrammes
et m la masse de l'astre attiré en kilogrammes

Conséquences


Avec ses trois lois, Kepler a réussi à décrire l'orbite de tous les objets gravitant dans le système solaire, aussi bien les planètes que les comètes ou les astéroïdeCaillou plus ou moins gros qui flotte dans l'espace autour du Soleil.s. Encore quatre siècles après qu'il les ait formulées, ses lois restent des piliers dans la physique moderne. Elles posèrent les bases à la théorie de la gravitationAttraction universelle qui s'exerce entre les corps : plus un corps est massif, plus sa force d'attraction est forte. La gravitation est l'une des forces qui régit l'Univers. universelle de Newton. Même si Kepler à créé ses lois de manière empirique, on est maintenant capable de les démontrer.



Une question sur Lois de Kepler ?

E-mail?Lorsque nous aurons répondu à votre question, nous vous enverrons un e-mail
Question
Temps de réponse moyen : 19j 22h 31min
-->

Aucun commentaire






* Votre adresse e-mail ne sera pas publiée