Un adolescent de 15 ans dans Nature !

le 05/01/2013 à 21h33min par Valentin G.

Un adolescent de 15 ans dans Nature !

Une étude sur les mouvements des galaxies naines autour d'Andromède a été publiée dans la revue Nature, et parmi les chercheurs, un astrophysicien de l'Observatoire Astronomique de Strasbourg, et son fils de 15 ans !

Un jeune adolescent. L'adolescent nommé Neil Ibata étudie en 1ere S au lycée international des Pontonniers de Strasbourg et se passionne depuis sa plus jeune enfance pour les mathématiques et la physique. "Mon père a commencé à m'enseigner les maths et la physique quand j'avais cinq-six ans, et ça ma toujours passionné", a-t-il déclaré.

Lors d'un stage d'apprentissage du langage informatique Python, langage de modélisation de l'étude, le jeune a travaillé pour son père au développement d'un programme pour modéliser le mouvement des galaxiesRassemblement d'étoiles, de nuages de gaz et de poussière au sein d'un groupe. naines. Ce dernier déclare : "En un week-end, il a découvert qu’elles formaient un disque qui tournait !". Selon le CNRS, il est "le premier, qui a mis en évidence la rotation du disque de galaxies naines".

Avouant qu'il a de l'intérêt surtout lorsqu'il a des difficultés dans ses travaux scientifiques, son travail dans cette étude lui aura permis de figurer parmi les plus jeunes auteurs d'une étude de la prestigieuse revue Nature et de s'installer à côté des noms d'une quinzaine d'astronomes de divers pays européens, d'Australie et des Etats-Unis. "J'espère qu'il pourra refaire des réussites semblables plus tard... j'en suis sûr, il y arrivera", assure son père, Rodrigo Ibata.

La découverte. Le CNRS explique que l'étude portait sur les galaxies naines autour d'Andromède, la galaxie la plus proche de nous. Le travail de l'équipe a permis de montrer que contrairement à ce que l'on pensait jusque là, la majorité d'entre elles sont organisées en une gigantesque structure aplatie de plus d'un million d'années-lumièreDistance que parcourt la lumière durant une année dans le vide. C'est équivalent à 9460 milliards de kilomètres. Cette unité est utilisée pour les mesures cosmiques. de long, en rotation sur elle-même.

La découverte met à mal les différentes théories de formation de galaxies, car celles-ci prévoient que les galaxies grandissent par accumulation de matière noire venant de galaxies naines accrétés de directions aléatoires, or cette étude stipule que ces galaxies n'ont plus un mouvement aléatoire. Selon Rodrigo Ibata, ces travaux remettent en causent ce qu'on croit savoir sur la matière noire et il faudrait repenser une partie des théories sur la formation des galaxies.

Voir : Communiqué officiel du CNRS - 3 Janvier 2013

Sources
Un lycéen participe à une découverte scientifique à Strasbourg - L'Alsace.fr
Astronomie: un lycéen de 15 ans cosigne une étude dans la revue Nature - la-Croix.com



le 05/01/2013 à 21h33min par Valentin G.



Précédentes actualités

Commentaires






Votre adresse e-mail ne sera pas publiée
par Pseudo le 21/01/2013 23h51

Encore un petit effort vous y etes presque .
Tout tend vers le parfait sans jamais y aboutir
le jour ou le parfait se montre à vous autour de vous vous ne verrez que pierres et planetes
Si on vous demande qui à écrit ceci, repondez personne,