Antimatière


Article Antimatière - Univers - Astronomie
Par WEBMASTER, le 07/11/2010 dans Physique - Théorie | 12566 | 1 |
Contrairement aux idées reçues, l'antimatière n'est qu'une des formes normales de la matière dans l'univers. Celle-ci est déjà fabriquée en laboratoire et utilisée en médecine.



Contrairement aux idées reçues, l'antimatière n'est qu'une des formes normales de la matière dans l'univers. Celle-ci est déjà fabriquée en laboratoire et utilisée en médecine.

Particularité


L'antimatière est une des formes que peut prendre la matière dans l'Univers. Pour comprendre la différence entre la matière et l'antimatière il faut descendre à l’échelle de l'infiniment petit.

Toute la matière est constituée de molécules. L'eau est par exemple composée de molécules d'eau notée H20. Ces molécules d'eau sont elles-mêmes composées d'atomes, ici un atome d'oxygène (O) et deux atomeC'est la plus petite partie de la matière. Il est constitué d'un noyau autour duquel tournent des électrons.s d'hydrogène (H x 2). Mais ces atomeC'est la plus petite partie de la matière. Il est constitué d'un noyau autour duquel tournent des électrons.s sont également constitués de particules au nombre de trois : les protons, les neutrons et les électrons. On pourrait encore descendre un stade en dessous car on sait maintenant que les protons et les neutrons (dits nucléons) sont composés de quarks.
Mais l'apparition de l'antimatière se fait au stade des particules.

Pour chaque particuleComposant de la matière inférieur à la taille d'un atome. Les neutrons, protons et électrons sont des particules., il existe une antiparticule qui est strictement pareil, mais de charge inverse. Ainsi l'antiparticule du proton est l'antiproton (charge négative), celui de l’électron est le positron (ou antiélectrons de charge positive) et celui du neutrons est l'antineutron (même si ils sont électriquement neutres, il sont constitués d'anti-quarks).
Les particuleComposant de la matière inférieur à la taille d'un atome. Les neutrons, protons et électrons sont des particules.s et leur antiparticules s'annihilent dans une formidable explosion qui émet des particules de haute énergie, souvent des photonParticule sans masse qui se déplace dans le vide à une vitesse de 299 792,458 km/s et dont sont composés tous les rayonnements électromagnétiques.s émis en rayons gamma.

Image Univers Astronomie : Antimatière
Ciel vu en rayons gamma. Contient peut-être des informations sur la présence d'antimatière


Peu d'antimatière


Tout ce qui nous entoure sur Terre est composé presque exclusivement de matière. On le saurait si il y en avait car l'annihilation matière-antimatière se détecterait. Mais le "presque" veut dire ce qu'il veut dire. Après l'invention théorique de ce type de matière par Paul Dirac en 1928, Anderson observa un peu plus tard, en 1932, des positrons dans l'atmosphère terrestre.

Image Univers Astronomie : Antimatière
Paul Dirac, père de la théorie sur la présence d'antimatière
dans l'univers


Fabrication d'antimatière


On peut trouver deux sources d'antimatière naturelle sur Terre, la radioactivité naturelle et les rayons cosmiques. Plus d'infos ici.
Lorsqu'une antiparticule est créée, une particule est automatiquement créé elle aussi, c'est une des lois fondamentales de la physique.
La fabrication d'antimatière en laboratoire est devenue monnaie courante. C'est au centre européen de recherche nucléaire (CERN) à Genève que les premiers anti-atomes ont été créés en 1996. Il s'agissait d'un antihydrogène composé donc d'un positron et d'un antiproton. En 2002, une équipe de chercheurs du CERN a pu synthétiser plus de 50 000 de ces anti-atomes pour de nombreuses applications, surtout dans le domaine médicale (tomographie).

Détection de l'antimatière



Image Univers Astronomie : Antimatière
A gauche une étoile, à droite... une anti-étoile



Comme vous le remarquez, les deux étoiles sont strictement identiques. Leur seule différence n'est pas visible : leur charge électrique. On connait les étoiles grâce à la lumière qu'elles émettent. La lumière est composée de photons et l'antiphoton est strictement pareil que le photonParticule sans masse qui se déplace dans le vide à une vitesse de 299 792,458 km/s et dont sont composés tous les rayonnements électromagnétiques.. Ainsi, on ne peut pas distinguer une étoile d'une anti-étoile grâce à son rayonnement.

Conclusion


L'antimatière est une des formes normales de la matière et on la connait très bien.
Le modèle de la découverte de l'antimatière est un modèle idéal pour la physique moderne : Théorie de leur existence puis détection. Ce que l'on essaye actuellement de reproduire sur la matière noire et les ondes gravitationnelles.



Existe-t-il des antimondes ? On n'a encore jamais observé dans l'univers des corps (étoiles, galaxies ou autre) qui seraient composés d'antimatière. Cette absence s'explique peut-être à l'Origine, lorsque les deux formes existaient. Il y aurait eu un léger avantage en faveur de la matière, ce qui aurait scellé le destin de l'univers.

Une question sur Antimatière ?

E-mail?Lorsque nous aurons répondu à votre question, nous vous enverrons un e-mail
Question
Temps de réponse moyen : 19j 22h 31min
-->

1 commentaire






* Votre adresse e-mail ne sera pas publiée